Danger du coca-cola

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Selon une Étude Qui a Duré 10 ans, Boire du Coca Light Augmente les Risques de Crise Cardiaque.
Ça y est ? Vous vous êtes décidé à avoir un mode de vie plus sain ? Vous avez décidé de faire plus attention à ce que vous mangez ? Seul souci, vous n’arrivez pas à arrêter le Coca-Cola… Vous vous dites alors que ce n’est pas grave car il suffit de boire du Coca Light ou Zero à la place du Coca Classique.

Vous n’êtes pas le seul à avoir ce type de réflexion. Des millions de personnes se disent la même chose et passe au Coca Light ou Zero en espérant que ce soit meilleur pour la santé..

Et quelque part c’est normal car les fabricants de boissons allégées font tout pour nous le faire croire. Ils investissent des millions d’euros dans des campagnes pub, afin de nous faire croire que boire leurs produits allégés en sucre est une alternative parfaitement saine. Malheureusement, ces affirmations des fabricants de boissons allégées sont totalement fausses !

En effet, pour remplacer la haute teneur en sucre du coca, la plupart des fabricants ont recours à un édulcorant : l’aspartame. Or, une étude récente conduite par l’université de l’Iowa aux États-Unis indique que cette substance chimique est directement liée à une augmentation du risque de maladies cardiaques.

Selon une Étude Qui a Duré 10 ans, Boire du Coca Light Augmente les Risques de Crise Cardiaque.

Vous vous êtes décidé à avoir un mode de vie plus sain ? Vous avez décidé de faire plus attention à ce que vous mangez ? Seul souci, vous n’arrivez pas à arrêter le Coca-Cola… Vous vous dites alors que ce n’est pas grave car il suffit de boire du Coca Light ou Zero à la place du Coca Classique. Vous n’êtes pas le seul à avoir ce type de réflexion. Des millions de personnes se disent la même chose et passe au Coca Light ou Zero en espérant que ce soit meilleur pour la santé… Et quelque part c’est normal car les fabricants de boissons allégées font tout pour nous le faire croire. Ils investissent des millions d’euros dans des campagnes pub, afin de nous faire croire que boire leurs produits allégés en sucre est une alternative parfaitement saine.

Malheureusement, ces affirmations des fabricants de boissons allégées sont totalement fausses ! En effet, pour remplacer la haute teneur en sucre du coca, la plupart des fabricants ont recours à un édulcorant : l’aspartame. Or, une étude récente conduite par l’université de l’Iowa aux États-Unis indique que cette substance chimique est directement liée à une augmentation du risque de maladies cardiaques. Regardez cette vidéo sur les dangers de l’aspartame : ​ Les dangers du “Coca Light”​ Menée par le Dr. Ankur Vyas, l’étude de l’université de l’Iowa est une des plus poussées dans son genre. En effet, plus de 60 000 femmes ont participé à l’étude, sur une période de 9 ans. Officiellement intitulée L’Étude par Observation de l’Initiative en Faveur de la Santé des Femmes, elle atteste du danger de la consommation des boissons allégées du type Coca Light sur notre santé. Cette étude a conclu au résultat suivant : les personnes qui boivent plus de 2 sodas allégés par jour ont un risque plus élevé de 30 % d’avoir un accident cardio-vasculaire (AVC).
Par ailleurs, les personnes qui boivent des sodas allégés ont un risque augmenté de 50 % de mourir à cause d’une maladie cardiaque, par rapport aux personnes qui ne boivent pas de sodas allégés.

Le Dr. Vyas explique : « Il s’agit d’une des études les plus importantes à ce sujet. Nos résultats concordent avec ceux des études et recherches cliniques déjà réalisées sur le sujet, particulièrement celles qui établissent un lien entre la consommation de boissons allégées et le syndrome métabolique » Si l’on tient compte de l’envergure exceptionnelle de cette étude, et du fait qu’un Français boit en moyenne 22,7 litres de Coca-Cola par an, ces résultats devraient, on l’espère, avoir un impact important sur la politique de santé publique à l’égard des boissons allégées.


Les chercheurs de l’étude ont répartis les 59 614 participantes en 4 groupes distincts selon leur consommation de boissons allégées : - ceux buvant plus de 2 boissons allégées par jour, - ceux buvant 5 à 7 boissons allégées par semaine, - ceux buvant 1 à 4 boissons allégées par semaine, - ceux buvant entre 0 à 3 boissons allégées par mois. Ensuite, des analyses médicales ont été effectuées sur chaque femme ayant participé à l’étude, et ce sur une période de 9 ans.

Voici les résultats des chercheurs pour chacun des 4 groupes :

- les femmes consommant plus de 2 boissons allégées par jour avaient un risque plus élevé de 8,5 % d’être atteintes d’une des maladies suivantes : maladie cardiaque coronarienne, crise cardiaque, intervention de revascularisation coronarienne, AVC ischémique, maladie vasculaire périphérique et même une mort cardio-vasculaire. - chez les femmes consommant 5 à 7 boissons allégées par semaine, ce risque s’élevait à 6,9 %. - pour les femmes consommant 1 à 4 boissons allégées par semaine, ce risque était de 6,8 %. - pour celles qui consommaient entre 0 à 3 boissons allégées par mois, le risque était de 7,2 %. Au premier abord, ces résultats ne concordent pas avec l’hypothèse de l’étude.
Celle-ci estime en effet que l’aspartame est une des causes principales des maladies cardiaques. Cependant, les analyses indiquent que les femmes du groupe qui consommaient plus de 2 sodas allégés par jour étaient aussi moins âgées que les femmes des autres groupes. Pourtant, malgré leur plus jeune âge, elles font face à un risque légèrement plus élevé d’incidents cardiaques. Par conséquent, cette différence d’âge signifie que les boissons allégées occasionnent des troubles de santé à un rythme beaucoup plus rapide. De plus, les femmes appartenant à ce groupe de plus de 2 boissons par semaine avaient aussi des indices de masse corporelle (IMC) plus élevés, des taux de diabète plus élevés et une tension artérielle plus élevée.
Conclusion

Malgré l’envergure de cette étude, aucune conclusion officielle n’a encore été tirée, mais les premiers résultats sont alarmants. « En se basant sur nos résultats et ceux des études déjà réalisées, nous nous devons d’effectuer plus de recherches afin de mieux comprendre et définir le lien entre les sodas allégés et les maladies cardiaques. « Les implications de la consommation de boissons allégées sur la santé publique sont d’une importance capitale » conclue le Dr. Vyas. Heureusement, depuis la publication de l’étude de l’université de l’Iowa, plusieurs autres études ont été commanditées afin de mieux évaluer l’importance des troubles de santé occasionnés par l’aspartame.

En attendant ces résultats, le bon sens indique clairement que vous devriez éliminer le Coca Light et les autres sodas allégés de votre alimentation quotidienne. Par ailleurs, si vous n’arrivez pas à résister aux boissons de type Coca Light, privilégiez les versions « classiques » des sodas, c’est-à-dire celles qui contiennent du vrai sucre. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire, celles-ci ont moins d’effets nocifs sur votre santé que les versions allégées. N’oubliez pas, les fabricants injectent des quantités astronomiques d’argent dans leurs campagnes publicitaires pour nous faire croire que le Coca Light est une alternative saine. C’est une preuve supplémentaire que les fabricants se soucient davantage de s’en mettre plein les poches que de la santé de leurs consommateurs. Dès lors, il est indispensable de protéger votre organisme en prenant le plus grand soin de bien choisir les aliments et boissons que vous consommez.

Réflexion personnelle : boire son whisky sec sans ajouter cette cochonnerie.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.