De pire en pire c’est incompréhensible

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Institut pour la Protection de la Sante Naturelle

En prison pour avoir refusé de polluer !

Chère amie, cher ami,

Emmanuel Giboulot, viticulteur dans le département de Côte-d’Or, exploite depuis les années 1970 dix hectares de vignes en agriculture biologique sur la Côte-de-Beaune et la Haute-Côte-de-Nuits.

Aujourd’hui, il encourt jusqu’à six mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende pour avoir refusé de mettre un dangereux insecticide sur sa vigne.

La Préfecture a voulu imposer cette année un traitement systématique à l’ensemble des vignobles de la Côte-d’Or, avec un insecticide qui détruirait toute la faune auxiliaire. Or, Emmanuel Giboulot travaille justement depuis plus de 40 ans à préserver les équilibres biologiques de sa vigne.

Il a donc subi une inspection de la direction régionale de l’Agriculture, et fait l’objet d’une convocation devant le délégué du procureur de la République du tribunal d’instance de Beaune.

L’IPSN a créé une page de soutien sur Facebook pour Emmanuel Giboulot.

Merci de lui manifester votre soutien par un “Like” et un commentaire en vous rendant ici.

Vous pourrez voir les liens vers les articles des magazines Le Point et Bastamag directement sur la page de soutien.

Faites circuler l’information à tous vos contacts facebook !

Bien à vous,
Avec tout mon dévouement,

Augustin de Livois,
Président de l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

PS : Rappel pour la Belgique, n’oubliez pas la conférence du 29 novembre prochain à Namur sur la médecine autoritaire. Nous parlerons aussi des vaccins : Les dangers d’une médecine autoritaire – Grande Conférence à Namur! Ce sera aussi une occasion de rendre un hommage appuyé à Sylvie Simon.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.